atlascelestialsphere

Le temps s’est écoulé et le sablier s’est vidé pour s’immobiliser sur « Pause ». C’est un peu comme un « Reset ».

La transition écologique avait un objectif défini, organiser le monde avec des liens d’unicité, instaurer une nouvelle structure économique permettant d’équilibrer les disparités qui encombraient la charge humaine de ses inégalités et injustice sociétales.

Commencer un nouvel état d’esprit global.

La transition écologique avait une définition globale de recharger, avec l’aide des nouvelles technologies, une répartition des richesses, des biens, des matières, de suspendre les énergies fossiles en commençant l’instauration des nouvelles innovations vertes.

A contrario, des entreprises, des gouvernements, des lobbys, ont saisi  cette opportunité pour amasser plus d’argent par des profits détournés. Il ne sera pas utile de nommer en ce présent ces lobbys, nombreux sont ceux qui les reconnaissent et les connaissent.

Ce qui apparaît affligeant dans cette situation est le sens de l’observation , cautionnant ces interdictions sans pour autant les condamner où les suspendre.

Un pas de trop, peut-être un pas vers le précipice, ce temps de pause, espérons  apportera de l’eau au moulin de la conscience humaine afin de réfléchir à la façon dont le monde devra orienter ses perspectives d’avenir au respect de la création, humaine et de sa diversité.

Bien à vous toutes et à vous tous.

 

prohibitions and exceptions:

The time has elapsed and the hourglass is emptied to stop on « Pause ». It’s a bit like a « Reset ». The ecological transition had a defined objective, to organize the world with ties of uniqueness, to establish a new economic structure making it possible to balance the disparities which encumbered the human load of its inequalities and societal injustice. Start a new global state of mind. The ecological transition had a global definition of recharging, with the help of new technologies, a distribution of wealth, goods, materials, suspending fossil fuels by starting the establishment of new green innovations. Conversely, companies, governments, lobbies, seized this opportunity to raise more money by diverted profits. It will not be useful to name these lobbies in this present, many people recognize them and know them. What seems distressing in this situation is the sense of observation, endorsing these prohibitions without condemning them or suspending them. One step too far, perhaps one step towards the precipice, this time of pause, hopefully will bring water to the mill of human consciousness in order to reflect on the way in which the world will have to orient its future perspectives towards the respect of creation, human and its diversity. Good to all of you